Politique, social et santé au menu de la presse hebdomadaire marocaine

APA-Rabat Le débat suscité par “l’ État social” invoqué par le gouvernement, la préservation du pouvoir d’ achat des Marocains, les transferts de fonds des Marocains du monde et les personnes touchées par le diabètes au Maroc sont les principaux sujets traités par la presse hebdomadaire parue ce samedi. +Challenge+, qui s’ attarde sur le débat suscité par l’…

APA-Rabat (Maroc) Le débat suscité par “l’État social” invoqué par le gouvernement, la préservation du pouvoir d’achat des Marocains, les transferts de fonds des Marocains du monde et les personnes touchées par le diabètes au Maroc sont les principaux sujets traités par la presse hebdomadaire parue ce samedi.

+Challenge+, qui s’attarde sur le débat suscité par l’État social invoqué par le gouvernement, écrit que « le concept est un peu galvaudé, parce que depuis que le RNI l’a utilisé, la classe politique l’utilise àtort et àtravers ».

Quoi qu’il en soit, « proclamer qu’on va entrer dans l’ère de l’État-providence, c’est lancer le bouchon un peu loin », estime l’hebdomadaire.

En fait, ce qui est déterminant, c’est l’accession aux services publics et leur qualité, car les gens réagissent en fonction de leur réalité, parfois de leur perception, jamais en fonction des chiffres, souligne-t-il.

«L’État social», c’est un État qui protège contre les coups de la vie mais, surtout, qui permet àtous ses citoyens d’accéder àdes services publics de qualité et gratuits, soutient-il.

+Finances News Hebdo+, qui revient sur le pouvoir d’achat des Marocains, écrit que sa préservation « risque d’être le premier véritable test majeur pour ce nouveau gouvernement », malgré les multiples apaisements qu’il a donnés.

En dépit des assurances données par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, de lutter contre toute marge injustifiable sur les prix et la mise en place des mesures nécessaires pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, “le ressenti des citoyens est tout autre”, constate la publication.

Ils ont l’amère impression qu’on leur fait les poches quand ils font leurs courses. Quand ils s’arrêtent àla station-service pour faire le plein”, rapporte-t-il.

Cette situation « n’est pas tenable àlong terme », d’autant que plusieurs opérateurs marocains, surtout ceux de l’industrie agroalimentaire, s’abstiennent pour l’instant de répercuter l’intégralité des coûts de production sur les prix de vente, souligne-t-il.

+Al Ayyam+ relève que les transferts de fonds des Marocains du monde dépassent les revenus du secteur automobile et des phosphates ! Au cours des neuf premiers mois de l’année en cours, l’économie marocaine a été dynamisée grâce aux milliards en devises transférés par les MRE.

Ce qui annonce une reprise progressive de l’économie après une année de pandémie qui a entraîné un taux de croissance inédit, estimé àenviron -7%.

Défiant la crise sanitaire, les transferts des Marocains du monde se sont élevés, au cours des neuf premiers mois de cette année, à7,2 milliards de dollars, alors que les recettes d’exportation du Royaume du secteur automobile et du phosphate et ses dérivés ont été estimées respectivement à6,5 milliards, et 6 milliards de dollars.

+Maroc Hebdo+ souligne que le diabète continue de faire des ravages au Maroc. 2,7 millions de marocains souffrent actuellement de cette maladie, dont 20.000 enfants, et 2,2 millions sont des pré-diabétiques.

Des chiffres alarmants révélés par le ministère de la Santé et de la Protection sociale, lors de la célébration de la journée mondiale du diabète le dimanche 14 novembre 2021 sous le thème « Accès aux soins, si pas maintenant, quand? ». Le plus grave, c’est que le nombre de patients connaît une nette augmentation chez les personnes âgées de plus de 18 ans.

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.