Maroc : Vers l’élaboration d’une charte africaine de la réduction des risques de santé

APA-Marrakech Une charte africaine de réduction des risques de santé est une étape pertinente dans la promotion du secteur de la santé en Afrique, un continent où moins de la moitié de la population africaine reçoit les services de santé dont elle a besoin. Réunie àMarrakech dans le cadre de la première Conférence africaine sur la réduction des…

APA-Marrakech (Maroc) Une charte africaine de réduction des risques de santé est une étape pertinente dans la promotion du secteur de la santé en Afrique, un continent où moins de la moitié de la population africaine reçoit les services de santé dont elle a besoin.

Réunie àMarrakech dans le cadre de la première Conférence africaine sur la réduction des risques en santé, la communauté médicale africaine a déjàannoncé les premiers pas pour l’élaboration de cette charte qui constitue un nouveau jalon dans l’édifice sanitaire africain pour une santé démocratique et accessible pour tous.

Dans une Déclaration de Marrakech sur la réduction des risques en santé en

Afrique, adoptée vendredi 18 novembre 2022, les participants, réunis durant trois jours pour délibérer sur les risques en santé, ont souligné que cette charte africaine de la réduction des risques de santé sera fondée sur une vision multipartite, en tant que démarche essentielle àla transformation souveraine des systèmes de santé dans un environnement africain qui privilégie la solidarité et la coopération au service de la sécurité sanitaire de toutes les citoyennes et tous les citoyens africains.

Par ailleurs, les scientifiques africains ont aussi appelé àpromouvoir le cannabis médical comme nouveau traitement contrôlé pour des symptômes et des maladies spécifiques et établir des principes directeurs éthiques pour réglementer le cannabis médical afin d’en faire une mesure de réduction des risques.

Ils ont recommandé de reconnaître que la santé numérique offre la possibilité de développer et de renforcer les systèmes de santé africains en supprimant les obstacles que sont le coût, l’accessibilité ou la qualité insuffisante des soins, tout en élargissant la gamme des services fournis, notamment dans les régions où les infrastructures et le personnel médical sont rares ou inexistants.

Les participants àcette conférence ont décidé de tenir une conférence annuelle pour garantir la poursuite et l’accélération des efforts en vue d’améliorer la couverture médicale universelle pour toutes et pour tous sur le continent africain.

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.