Malawi : le vice-président poussé vers la démission

La pression monte sur le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, pour qu’ il démissionne après avoir été cité dans un scandale de corruption et de blanchiment d’ argent impliquant l’ homme d’ affaires britannique Zuneth Sattar. Un groupe se présentant sous le nom de« Citizens for Integrity and Sanity for Public Offices » a informé, hier lundi, le…

APA-Lilongwe (Malawi) Le numéro 2 du régime malawite soupçonné de corruption.

La pression monte sur le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, pour qu’il démissionne après avoir été cité dans un scandale de corruption et de blanchiment d’argent impliquant l’homme d’affaires britannique Zuneth Sattar.

Un groupe se présentant sous le nom de « Citizens for Integrity and Sanity for Public Offices (CISPO)» a informé, hier lundi, le commissaire du district de Blantyre de son intention d’organiser des manifestations le 20 juillet pour obliger Chilima àdémissionner et permettre au Bureau de lutte contre la corruption (ACB) de mener une enquête sans entrave sur son implication présumée dans le scandale.

Chilima a été cité dans un rapport de l’ACB comme l’un des 84 fonctionnaires des secteurs public et privé ayant reçu des pots-de-vin de Sattar pour influencer l’attribution de contrats de ministères et d’agences gouvernementales àdes sociétés appartenant àl’homme d’affaires.

Le vice-président a toutefois rejeté ces allégations, accusant l’ACB d’avoir mené une enquête « préjudiciable et partiale » sans lui donner l’occasion de se défendre.

Le président du CISPO, Frederick Billy Malata, a déclaré que le public a perdu confiance dans la capacité de Chilima àcontinuer d’exercer des fonctions publiques après qu’il a été mis en cause dans un scandale de corruption.

Le mois dernier, le président Lazarus Chakwera a réduit les pouvoirs de Chilima pour son rôle présumé dans le scandale de corruption de Sattar. Mais il a refusé de déléguer des fonctions àChilima en attendant les résultats des enquêtes de l’ACB sur l’implication présumée du vice-président et d’autres hauts fonctionnaires dans ce scandale.

JN/fss/te/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.