Le fonds norvégien Norfund apporte un soutien de 10 millions d’euros àBaobab+

APA-Abidjan Le fonds norvégien Norfund apporte un soutien de 10 millions d’euros àBaobab+, une entreprise opérant dans le secteur de l’ énergie et du digital, misant sur sa stratégie d’investissement. Le fonds norvégien Norfund a décidé de “miser sur la stratégie de Baobab+ avec un investissement en fonds propre àhauteur de 10 millions d’ euros”,…

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Le fonds norvégien Norfund apporte un soutien de 10 millions d’euros àBaobab+, une entreprise opérant dans le secteur de l’énergie et du digital, misant sur sa stratégie d’investissement.

Le fonds norvégien Norfund a décidé de “miser sur la stratégie de Baobab+ avec un investissement en fonds propre àhauteur de 10 millions d’euros”, indique une note transmise àAPA.

Norfund qui gère un portefeuille de 3,3 milliards de dollars, se spécialise dans le développement durable, notamment dans l’énergie et les infrastructures vertes, ainsi que les outils financiers.

Pour l’entreprise, il s’agit du point de départ de son expansion vers le Nigéria, la République Démocratique du Congo et le Burkina-Faso, des pays de la région d’Afrique de l’ouest et centrale.

C’est ostensiblement la croissance avantageuse de l’entreprise Baobab+, 58% en 2021, qui a rassuré Norfund sur la viabilité de son modèle économique.

L’entreprise, spécialisée dans la production électrique solaire et l’autonomisation énergétique domestique, veut promouvoir sur ce socle un modèle de croissance irrigué par la digitalisation.

Cela, dans une perspective résolument sociale. Son modèle a séduit près de 220 000 foyers (1 200 000 bénéficiaires), àtravers la Côte d’Ivoire, le Mali, Madagascar et le Sénégal.

Le fonds norvégien n’est d’ailleurs pas le premier a avoir misé sur Baobab+, en témoigne sa levée, en avril 2021, de 4 millions d’euros auprès de deux autres fonds : Energy Entrepreneurs Growth Fund et Facility for Energy inclusion Of-Grid Energy Access Fund.

Investissement éthique

Norfund est un acteur de poids qui participe àcrédibiliser le modèle économique de Baobab+. Pour le fonds “l’accès renforcé àl’électricité améliore considérablement le niveau de vie des personnes vivant dans des zones rurales ou pauvres”.

Au travers de ses activités, Baobab+ a démontré sa capacité àimpacter de manière conséquente les localités dans lesquelles il opère, grâce àun modèle commercial durable. Norfund se réjouit de soutenir l’entreprise dans sa mission”, a déclaré le dirigeant du fonds.

La particularité de Baobab+ est de ne pas résumer son activité àla production d’énergie verte. Pour l’entreprise, l’inclusion énergétique n’est que le préalable àl’inclusion digitale, alors que la révolution numérique constitue une opportunité historique pour l’Afrique.

Une appréhension d’ailleurs partagée par Norfund qui consacre 50% de son portefeuille au continent. Dans cette optique Baobab+ positionne son offre sur l’ensemble du continuum électricité-digitalisation.

Digitalisation

Baobab+, dans sa stratégie, permet des facilitations de paiements pour du matériel hardware (smartphones), via des dispositifs de paiements progressifs (PAYG). Pour ce faire l’entreprise s’appuie sur le réseau d’agences de microfinance de sa maison mère, Baobab.

Plus récemment, en mars 2021, Baobab+ a signé un partenariat avec le géant Samsung dans le but de fournir de nouveaux dispositifs PAYG.

Les services de Baobab+ s’orientent également vers la fourniture de contenus software. Ces derniers sont conçus afin de désenclaver les populations et leur fournir des opportunités de développement.

L’offre est composée de solutions de gestion micro-entrepreneuriale, mais aussi des contenus d’e-éducation ou de santé.

A l’heure où l’Afrique compte encore de larges populations sans accès àl’électricité, l’offre de Baobab+ semble s’apparenter àune offre gagnant-gagnant.

De plus son réseau intercontinental et son offre bien maîtrisée lui confère une agilité qui n’est pas encore àla portée de nombreux États.

AP/ls/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.