La Côte d’Ivoire souhaite que la France restitue ses œuvres d’arts

M. Bictogo a échangé avec son hôte de la« restitution des biens culturels de la Côte d’ Ivoire» et formulé le vœu que la démarche de restitution engagée par la France prenne en compte le désir de la Côte d’ Ivoire de voir ses œuvres restituées. Les liens entre la Côte d’ Ivoire et la France sont historiques et culturels. Ce pays de l’ Afrique de l’ Ouest est un…

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne Adama Bictogo a évoqué jeudi àParis avec le président du Sénat français, la restitution des œuvres d’arts de la Côte d’Ivoire.

M. Bictogo a échangé avec son hôte de la « restitution des biens culturels de la Côte d’Ivoire» et formulé le vœu que la démarche de restitution engagée par la France prenne en compte le désir de la Côte d’Ivoire de voir ses œuvres restituées.

« Au regard d’une première initiative marquée par la restitution des biens du Bénin nous avons souhaité que si cette loi venait àêtre votée qu’elle puisse cibler certains pays et intégrer la Côte d’ivoire », a déclaré Bictogo.

Pour lui, « cette visite jette un pont entre les deux institutions pour une collaboration forte ». Il a eu droit àun accueil très chaleureux aux sièges du Sénat puis àl’Assemblée nationale, où il a été reçu respectivement par les président Gérard Larcher et Mme Yaël Braun-Pivet.

Avec le président du Sénat, ils ont fait le tour des questions liées àla sécurité, àla formation des jeunes, au climat, àla culture des crises au Mali, en Guinée et au Burkina ainsi qu’au renforcement des relations entre les deux institutions.

Le chef de l’Assemblée nationale ivoirienne a indiqué qu’après la crise de Covid-19 qui a bouleversé les habitudes et les économies, il y a la guerre russo-ukrainienne qui établit un nouvel ordre avec de nouveaux défis.

Les deux personnalités ont également évoqué le renforcement des relations entre les pays. Les liens entre la Côte d’Ivoire et la France sont historiques et culturels. Ce pays de l’Afrique de l’Ouest est un partenaire économique de premier plan pour la France.

Dans l’après-midi, M. Adama Bictogo a mis le cap sur le siège de l’Assemblée nationale, où il a été reçu par son homologue Mme Yaël Braun-Pivet au perron du palais bourbon. Ils ont discuté, entre autres, de questions de sécurité et des crises qui secouent le monde.

Le président Bictogo Adama et Mme Yaël Braun-Pivet ont ensuite partagé leur vision sur la coopération entre les deux institutions sœurs. Ils se sont « accordés sur le renforcement des liens qui existent entre (leurs) deux pays ».

« Nous avons convenu de travailler dans la vision pour accompagner nos deux pays dans la gestion de certaines crises que nous connaissons tous. Au mali en Guinée et au Burkina. Nous avons convenu de mutualiser nos efforts et mener des réflexions pour être des forces de proposition pour nos deux pays », a-t-il dit.

M. Bictogo a par ailleurs plaidé pour un engagement des sociétés françaises dans un partenariat gagnant-gagnant avec les partenaires ivoiriens. Il a fait savoir que « la diplomatie parlementaire est un levier très important de notre politique ».

« Avec le Parlement français, nous avons l’ambition de renforcer nos liens de coopération. Des pistes existent. Nous avons aussi abordé la question de la loi qui pourrait être votée sur la restitution des œuvres culturelles. Ici aussi nous avons suggéré que cela puisse intégrer la Côte d’ Ivoire. >> a-t-il conclu.

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a invité son homologue français àl’ouverture solennelle de la session ordinaire 2023.

AP/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.