Fléchissement des prix des produits alimentaires en avril

APA-Dakar La baisse est de 0,8 pour cent par rapport au niveau record atteint en mars 2022.. Les prix mondiaux des produits alimentaires ont baissé en avril, après un bond important le mois précédent, principalement sous l’ effet d’ un modeste recul des prix des huiles végétales et des céréales, a indiqué ce vendredi l’ Organisation des Nations unies pour…

APA-Dakar (Sénégal) La baisse est de 0,8 pour cent par rapport au niveau record atteint en mars 2022.

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont baissé en avril, après un bond important le mois précédent, principalement sous l’effet d’un modeste recul des prix des huiles végétales et des céréales, a indiqué ce vendredi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Selon l’agence onusienne, son Indice des prix des produits alimentaires a enregistré une valeur moyenne de 158,5 points en avril 2022, soit une baisse de 0,8 % par rapport au niveau record atteint en mars. L’Indice, qui suit l’évolution mensuelle des prix internationaux d’un panier de produits alimentaires couramment échangés, était encore en hausse de 29,8 % par rapport àson niveau d’avril 2021.

Pour les huiles végétales, les prix ont baissé de 5,7 % en avril, effaçant près d’un tiers de la hausse enregistrée en mars. Le rationnement de la demande a tiré vers le bas les prix des huiles de palme, de tournesol et de soja.

« Ce léger recul de l’indice est le bienvenu, en particulier pour les pays àfaible revenu et àdéficit vivrier, mais les prix des produits alimentaires restent proches de leurs plus hauts niveaux atteints récemment, en raison du resserrement persistant du marché, ce qui met àmal la sécurité alimentaire des plus vulnérables dans le monde entier », a affirmé l’Économiste en chef de la FAO, Máximo Torero Cullen.

S’agissant des céréales, les prix ont cédé 0,7 point en avril, tiré vers le bas par une baisse de 3,0 % des prix mondiaux du maïs. Les prix internationaux du blé, qui se ressentent fortement du blocage prolongé des ports en Ukraine et des craintes suscitées par les conditions de culture aux États-Unis, ont gagné 0,2 %. Cette hausse a été tempérée par l’accroissement des expéditions de l’Inde et un volume d’exportations plus important que prévu en Fédération de Russie. Les prix internationaux du riz ont augmenté de 2,3 % par rapport àleurs niveaux de mars, soutenus par une forte demande en Chine et au Proche-Orient.

Par ailleurs, l’Indice FAO des prix du sucre a progressé de 3,3 %, sous l’effet de la hausse des prix de l’éthanol et de craintes au sujet du lent démarrage de la récolte de 2022 au Brésil, le premier exportateur mondial de sucre.

Quant àl’Indice des prix de la viande, il a enregistré une hausse de 2,2 % par rapport au mois précédent et a atteint un nouveau niveau record. Les prix de la volaille, de la viande de porcins et de la viande de bovins ayant grimpé. En outre, les perturbations qui touchent les exportations de l’Ukraine et la propagation de la grippe aviaire dans l’hémisphère Nord ont eu des incidences sur les prix de la volaille. En revanche, les prix de la viande d’ovins ont affiché une valeur moyenne légèrement plus faible.

L’Indice FAO des prix des produits laitiers était également en hausse, de 0,9 %, en raison du resserrement persistant des disponibilités mondiales. En effet, la production laitière en Europe de l’Ouest et en Océanie a continué d’afficher des résultats en dessous de ses niveaux saisonniers. La plus forte hausse est àmettre au compte des prix internationaux du beurre, dont la demande s’est envolée du fait de la pénurie actuelle d’huile de tournesol et de margarine.

TE/ard/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.