Des certificats en nutrition pédiatrique décernés à35 médecins ivoiriens

APA-Abidjan- Des certificats en nutrition pédiatrique ont été décernés, jeudi àAbidjan, à35 médecins àla suite d’ une formation en partenariat avec l’ Université de Boston, aux États- Unis. Ces parchemins ont été remis par l’ Institut Nestlé nutrition àces médecins àl’occasion d’ un symposium scientifique du Programme Post-Universitaire de…

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Des certificats en nutrition pédiatrique ont été décernés, jeudi àAbidjan, à35 médecins àla suite d’une formation en partenariat avec l’Université de Boston, aux États-Unis.

Ces parchemins ont été remis par l’Institut Nestlé nutrition àces médecins àl’occasion d’un symposium scientifique du Programme Post-Universitaire de Nutrition de la prestigieuse université de Boston, communément appelé “PGPN”.

Selon le directeur général de Nestlé Côte d’Ivoire, Thomas Caso, ce programme a débuté en Côte d’Ivoire en 2017. A ce jour, 185 professionnels de la santé, issus du secteur public et privé ont pu bénéficier des bourses offertes par l’Institut Nestlé Nutrition.

Cette formation vise àrenforcer les connaissances des professionnels en matière de nutrition pédiatrique et faire progresser la science de la nutrition, àbâtir sa compréhension aujourd’hui pour façonner l’innovation demain, àtravers l’information.

Les chiffres officiels révèlent qu’en Côte d’Ivoire, un enfant en âge préscolaire sur trois souffre de malnutrition, et sept enfants sur dix souffrent d’anémie. Le taux de mortalité des enfants en dessous de 5 ans est de : 108%.

“A travers cette initiative, nous espérons ainsi pouvoir contribuer àdoter les professionnels de santé en compétences supplémentaires pour une meilleure prise en charge nutritionnelle des jeunes patients et une amélioration des indicateurs de santé et de nutrition”, a dit M. Thomas Caso.

Il a remercié “chaleureusement le Professeur Dick Amon Tanoh et àtravers elle la Société Ivoirienne de Pédiatrie, ainsi que la Société Ivoirienne de Nutrition pour leur support” dans cette formation opérée en ligne.

“Notre vœu le plus cher est que dans vos structures de santé respectives, vous puissiez partager avec vos confrères, les connaissances et compétences acquises pour améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des enfants en Côte d’Ivoire”, a-t-il déclaré.

Au terme de ce symposium, ces 35 récipiendaires qui ont suivi avec succès 7 mois de formation, ont été célébrés. Le porte-parole des récipiendaires, Lavodrama Coffi a traduit la gratitude des bénéficiaires de ce programme pour ces certificats post-universitaires en nutrition pédiatrique.

Au-delàdu renforcement des capacités, Mme Lavodrama Coffi a fait savoir qu’ils ont appris de façon approfondie des connaissances sur les différents produits en matière de nutrition, ce qui les permettrait d’aider les parents dont les enfants ont des problèmes liés àla nutrition.

Ces deux actions viennent renforcer l’engagement de l’Institut de ce géant agroalimentaire dans le renforcement des compétences des professionnels de la santé àtravers des formations continues et la recherche en nutrition infantile.

L’Institut, en tant qu’organisation éducative àbut non lucratif, a pour principale mission de contribuer àdonner vie àla science de la nutrition àtravers l’information, la formation continue des professionnels de la santé et le soutien de la recherche dans le domaine de la Nutrition infantile.

Il a initié en collaboration avec l’Université de Boston, un programme post-universitaire en nutrition pédiatrique, appelé PGPN (Post Graduate Program in Nutrition), et adressé aux professionnels de la santé.

Plus de 1000 médecins àtravers une quinzaine de pays africains francophones ont pu bénéficier du PGPN, de 2016 à2021. En Côte d’Ivoire, le programme est àsa quatrième promotion depuis 2017.

AP/ls/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.