Afrique du Sud : les partisans de Jacob Zuma soulagés

APA-Pretoria Le ministère des Services correctionnels, pour des raisons médicales, a libéré sous condition l’ ancien président sud-africain qui a passé près de deux mois en prison. C’ est« un énorme soulagement » pour les inconditionnels de Jacob Zuma. «Et, espérons-le, tous les habitants du KwaZulu Natal salueront la décision prise pour Zuma. mérite…

APA-Pretoria (Afrique du Sud) Le ministère des Services correctionnels, pour des raisons médicales, a libéré sous condition l’ancien président sud-africain qui a passé près de deux mois en prison.

C’est « un énorme soulagement » pour les inconditionnels de Jacob Zuma. L’incarcération de l’ancien chef de l’Etat « n’était pas nécessaire » selon eux. Malgré tout, pour Mzwanele Manyi, porte-parole de la Fondation Jacob Zuma, la mise en liberté sous condition montre qu’ « il y a de l’humanité dans le système » judiciaire.

Le Congrès national africain (ANC, sigle en anglais) a également salué la libération de son ancien président. Pule Mabe, le porte-parole du parti, a indiqué que les soucis de santé de Zuma justifient sa libération conditionnelle.

Pour sa part, Nhlakanipho Ntombela, le porte-parole de l’ANC dans la province du KwaZulu-Natal, a annoncé que des discussions étaient en cours pour l’élargissement définitif de l’ancien président.

« Et, espérons-le, tous les habitants du KwaZulu Natal salueront la décision prise pour Zuma. (Il) mérite (de) se reposer car il est assez âgé », a affirmé M. Ntombela.

Zuma purgeait une peine de quinze mois de prison ferme pour outrage àla justice. Son tort : avoir ignoré une directive de la Cour constitutionnelle l’obligeant àse présenter devant la Commission d’enquête sur la « capture de l’Etat ».

Quelques jours après son arrestation, de violentes manifestations ont éclaté dans les provinces du KwaZulu Natal et du Gauteng avec des pillages et des incendies de commerces. Ancien porte-parole de l’Association des vétérans militaires, Carl Niehaus a invité la Cour constitutionnelle àéviter de « se laisser abuser àdes fins politiques partisanes ».

NM/as/fss/id/APA

ACCUEIL | PHOTOS | ENVIRONNEMENT | FINANCE | GENRE | POLITIQUE | CULTURE | SPORTS

ANA NEWS WIRE Disclaimer:
The African News Agency (ANA) is a news wire service and therefore subscribes to the highest standards of journalism as it relates to accuracy, fairness and impartiality.
ANA strives to provide accurate, well sourced and reliable information across Text, Images and Video. Where errors do appear, ANA will seek to correct these timeously and transparently.
The ANA platform also contains news and information from third party sources. ANA has sought to procure reliable content from trusted news sources but cannot be held responsible for the accuracy and opinions provided by such sources on the ANA platform or linked sites.
The content provided for on the ANA News Wire platform, both through the ANA news operation and via its third party sources, are for the sole use of authorised subscribers and partners. Unauthorised access to and usage of ANA content will be subject to legal steps. ANA reserves its rights in this regard.
ANA makes every effort to ensure that the website is up and running smoothly at all times, however ANA does not take responsibility for, and will not be held liable for times when the website is temporarily unavailable due to technical issues that are beyond our control.